Quand on a pour projet de faire construire sa maison, il est essentiel de bien choisir son terrain au préalable. Commodités, orientation, nature du sol, Plan local d’urbanisme… quels sont les éléments à prendre en compte pour trouver le terrain idéal ?

Choisir son terrain : l’importance de l’environnement 

Avant de faire construire votre maison, assurez-vous de choisir un terrain dont la localisation correspond à vos besoins. Prenez notamment en compte la distance par rapport à votre travail ou à l’école de vos enfants. Il est conseillé de faire le trajet au moins une fois avant d’acheter le terrain. Renseignez-vous également sur les différentes commodités situées à proximité (médecins, transports en commun, commerces, services administratifs, centres de loisirs, etc.). Il faut également prêter attention aux éventuelles nuisances sonores (chemin de fer, autoroute, couloir aérien…) ou olfactives (station d’épuration, usine de traitement des déchets, etc.). Enfin, renseignez-vous sur les impôts locaux, qui varient d’une ville à l’autre. 

Renseignez-vous sur les règles d’urbanisme 

Avant d’acheter votre terrain, il est indispensable de vous renseigner auprès de la Mairie sur les règles liées à l’implantation de votre construction, à son volume et à son aspect extérieur. Ces règles urbanistiques peuvent être contraignantes, en particulier si le terrain se trouve à proximité d’un site classé. Pour être certain de pouvoir construire la maison que vous désirez sur votre terrain, pensez à demander un certificat d’urbanisme d’information à la Mairie. Ce document précise les limitations administratives au droit de propriété, la fiscalité en matière de taxe d’aménagement ainsi que les règles d’urbanisme à respecter. Dans certaines communes, ces règles sont définies par un Plan local d’urbanisme (PLU). 

Choisir un terrain isolé ou un terrain en lotissement ?

Pour faire construire votre maison, vous avez le choix entre un terrain situé dans un lotissement ou un terrain isolé (terrain en diffus). Ces deux types de terrains ont chacun leurs spécificités. Le terrain en lotissement est constructible, viabilisé et raccordé à certains réseaux. En revanche, vous serez moins libre dans le choix de l’architecture de votre maison puisque vous serez soumis à un cahier des charges établi par l'aménageur-lotisseur (matériaux, types de clôtures, etc.). Contrairement au terrain en lotissement, le terrain en diffus est totalement indépendant. Vous avez donc une plus grande liberté quant à vos choix architecturaux. Vous devrez toutefois vous assurez de la viabilité et de la constructibilité du terrain, et respecter les règles d’urbanisme en vigueur dans la commune.
 
 
>  Voir toutes mes News